Les lois belges les plus insolites

27/10/2017 - Par my-lawyer.be

Avec l’évolution de notre société, il n’est pas rare que certaines lois, décrets ou sanctions administratives communales (SAC) deviennent obsolètes, voire totalement absurdes. My-lawyer.be vous propose un florilège des interdictions les plus insolites en Belgique.

- En cas de difficultés financières, pas de panique ! En effet, quoi qu’il arrive, on ne pourra pas saisir votre dernière vache, vos 12 moutons et chèvres ainsi que les cochons et jusqu’à 24 poulets ! 

- À Hasselt, il est interdit de vous asseoir sur le dossier d’un banc. 

- À Saint-Nicolas, le fait de grimper aux arbres est puni.

- À Arendonk, les habitants sont sanctionnés s’ils ne déclarent pas la présence de chenilles processionnaires à l’administration.  

- À Gand, mieux vaut ne pas être trop ponctuel puisque le fait de sortir ses poubelles trop tôt est sanctionné.

- À Hasselt, seul Saint-Nicolas, le Père Noël et le lapin de Pâques peuvent être masqués dans la rue.

- À Lokeren, vous pourrez être sanctionné si vous faites sursauter une personne, lorsqu'à Hasselt, seul le fait de faire sursauter des spectateurs du cortège lors du carnaval est interdit.

- À Arendonk, les pêcheurs sont sanctionnés s’ils se trouvent à plus de 3 mètres de leur canne à pêche.

- À Louvain, les musiciens ambulants ont l’interdiction de jouer faux.

- À Lokeren vous pourrez être sanctionné pour avoir jeté une boule de neige.

- À Hasselt, il vous sera malheureusement impossible de préparer du mortier dans un cimetière, sauf si vous utilisez un seau !

- À Deinze, le fait de ramasser des confettis pour les relancer est interdit.

Certaines de ces interdictions pourront vous sembler dérisoires, et pourtant elles ont du être mises en place la plupart du temps pour éviter les incivilités. Et vous, si vous pouviez inventer une loi, ce serait quoi ?