Se plaindre du travail sur les réseaux sociaux : une très mauvaise idée !

27/11/2017 - Par my-lawyer.be

Il nous est tous arrivé de poster un statut incendiaire sur Facebook ou Twitter, mais qu’en est-il lorsque vous vous en prenez à votre entreprise, voire votre patron ou collègue ? Vous prenez des risques et les conséquences peuvent être lourdes pour une simple phrase postée sous le coup de l’impulsion.

Puis-je être sanctionné par mon employeur pour des propos tenus sur Facebook ?

Après une dure journée de travail vous vous lâchez quelque peu en postant un statut qui dénigre votre société ou l’un de vos supérieur ? Soyez prudent car Facebook est considéré comme un espace public, et ce même si vous avez réglé votre compte pour que seul vos amis puissent voir ce que vous publiez !

Ainsi, si votre employeur découvre que vous l’avez dénigré lui ou la société, vous pourrez être sanctionné. Les circonstances seront bien sûr étudiées, et votre employeur pourra simplement vous demander de supprimer les publications ou pire, vous mettre un blâme ou même vous licencier. Dans ce cas, il est recommandé de se faire accompagner par un avocat spécialisé dans le droit du travail, qui sera à même de vous conseiller face à votre employeur.

Attention ! Le licenciement reste une sanction rare dans ces circonstances, mais cela est possible. Par exemple, un employé qui dénigre son patron sur Facebook où il n’a que 40 amis sur son profil privé sera certainement moins sanctionné que celui qui a un nombre incalculable d’amis et laisse son profil en public.

Mon employeur peut-il s’appuyer sur des informations trouvées sur Facebook pour me contrôler ?

Cela est tout à fait possible, car comme nous l’avons dit, Facebook est un espace public. Ainsi, il est possible que votre employeur consulte votre profil, ou même qu’un collègue ou des connaissances lui communiquent ce qu’ils y ont vu. 

Par exemple, si vous êtes en arrêt maladie et que vous postez des photos de votre voyage, il suffira à votre employeur d’obtenir une capture d’écran pour utiliser cet élément comme preuve.

Soyez donc très prudent quant à ce que vous publiez sur les réseaux sociaux car cela pourra se retourner contre vous !