Comment bien choisir son avocat ?

16/10/2017 - Par my-lawyer.be

Pour vous, les avocats sont tous les mêmes à peu de choses près ? Détrompez-vous ! Chaque avocat a une expérience et/ou des spécialisations différentes ainsi qu’une approche du métier personnelle. Il convient donc de cerner quel avocat répond le mieux à vos besoins, et de faire votre choix en conséquence. Pour que vous puissiez choisir le meilleur avocat, voici quelques conseils.

La nature de l'affaire confiée à votre avocat

Le choix de votre avocat va dépendre du type d’affaire que vous lui confiez. Tout d’abord, déterminez si vous avez besoin de conseils juridiques ou d'un accompagnement devant les tribunaux.

Ensuite, estimez si votre affaire nécessite l'intervention d'un spécialiste ou non. Vous pouvez choisir un avocat généraliste ou un avocat qui dispose de titres de spécialisation (qui s'obtiennent après 4 ans d'expérience et un examen professionnel devant le barreau).

Par exemple, si vous recherchez un avocat pour un divorce, un dossier relatif au droit du travail ou au droit immobilier, vous pouvez vous diriger vers un avocat généraliste qui maîtrise ces domaines. L'avocat généraliste accompagne en général ses clients tout au long de leur vie pour la rédaction d’acte ou des procédures judiciaires courantes.

Néanmoins, si votre affaire est complexe, faites plutôt appel à un avocat spécialisé si vous souhaitez vous assurez de l'expertise de votre avocat.

La situation géographique de l'avocat

Il est souvent plus pratique de choisir un avocat proche de son domicile, mais est-ce la bonne solution ?

Si vous choisissez un avocat loin de chez vous, il devra engager des frais de déplacement. Il est donc préférable de choisir un avocat proche pour des affaires courantes afin de ne pas engendrer des frais supplémentaires.

Toutefois, il est souvent préférable de choisir un avocat en fonction de son degré de spécialisation, même s'il n'exerce pas près de chez vous, dans le cas où votre affaire nécessite une expertise particulière que seul un spécialiste peut prendre en charge. Les échanges peuvent se faire par téléphone ou par e-mail afin de réduire les frais de déplacement.

Le contact avec votre avocat

Attachez une grande importance à la relation que vous avez avec votre avocat !

Un bon avocat doit être un bon pédagogue afin que vous compreniez les enjeux de votre affaire. Soyez attentif au comportement de l'avocat lors du premier entretien : vous explique-t-il clairement ce qu'implique votre affaire ? Vous pose-t-il des questions ? Est-il attentif à ce que vous lui dites ? Est-il en mesure de répondre à vos interrogations ?

La disponibilité de l'avocat est également un critère primordial : celui-ci doit vous tenir informé du déroulé de l'affaire et répondre à vos demandes. Néanmoins, faites confiance à votre avocat et ne paniquez pas s'il ne vous répond pas dans l’instant. De plus, le temps passé au téléphone est, au même titre que le temps passé en consultation, facturé selon les conditions spécifiées dans la convention d'honoraires.

Les honoraires de l'avocat

Les honoraires, très variés d'un avocat à l'autre, ne sont pas obligatoirement représentatifs de la qualité et de la quantité du travail réalisé.

La rémunération de l'avocat dépend de ses conditions de travail (frais de cabinet et personnel), de sa notoriété, de son expérience mais aussi de la difficulté de votre affaire et de votre situation financière.

Un bon avocat vous informera dès le premier rendez-vous s’il pratique des honoraires au taux horaire ou au forfait et ce qu'ils comprennent précisément (frais de déplacement, expertise...). Demandez-lui également s'il accepte le paiement en plusieurs fois ou l'aide juridictionnelle.

La réputation de l'avocat

La réputation de l'avocat peut être un critère déterminant mais il convient de rester vigilant face aux éléments dont vous disposez.

Il n’est pas rare qu'un justiciable fasse appel à un avocat car il lui a été recommandé. Vérifiez cependant qu'il dispose des compétences nécessaires pour traiter votre affaire et que ses honoraires vous conviennent.

Par ailleurs, la visibilité de l'avocat sur Internet est un fort indicateur de confiance. En effet, la plupart des avocats disposent d'un site internet, d'un blog ou peuvent être référencé sur un site dédié. Ainsi, vous pourrez vous renseigner et comparer les avocats qui correspondent à vos besoins. De plus, de nombreuses informations peuvent figurer sur Internet (honoraires, aide juridictionnelle, domaines d'intervention...), ce qui vous évitera de prendre contact avec l'avocat afin de connaître ces éléments.

Choisir un bon avocat dépend donc de vos besoins et des critères qui vous semblent les plus importants. Rendez-vous sur my-lawyer.be où vous pourrez découvrir, comparer et contacter les avocats qui vous correspondent.